Nantes Loire Atlantique Handball

Fin de saison pour l'arrière droite Isabell KLEIN

Actualités > mer 21 mars 2018

Absente des terrains depuis le 3 février, Isabell KLEIN ne retrouvera pas les parquets cette saison.

Absente des terrains depuis le 3 février lors de la victoire du NLAH face à Fleury à la Salle Sportive Métropolitaine de la Trocardière, elle souffre d’une subluxation du ménisque.

L’Allemande de 33 ans ne fera pas son retour sur les parquets cette saison puisqu’elle attend un heureux événement pour la fin de l’année.

Elle souhaite continuer le sport le plus longtemps possible et reste donc très présente auprès de l’équipe et de ses coéquipières. Bien qu’elle ne puisse plus s’entraîner normalement, elle essaye d’avoir une pratique sportive régulière et adéquate (course à pied, musculation et vélo) à raison de 3 à 4 fois par semaine.

Isabell a accepté de répondre à nos questions, suite à cette annonce.

Isi, tu es absente des terrains depuis le match qui s’est déroulé à la Trocardière face à Fleury.
Peux-tu nous donner de tes nouvelles ?


Oui je suis absente depuis le match contre Fleury, j’ai eu des problèmes avec mon genou. J’ai passé une échographie et elle a révélé une subluxation du ménisque. Le docteur souhaitait que je fasse un IRM afin d’avoir plus de précisions mais je n’ai pas pu réaliser ce second examen car j’attends un heureux événement pour la fin de l’année. Le terme est prévu pour fin septembre, ce qui correspond à la période de la fête de la bière en Allemagne ! Dominik ira peut-être fêter la naissance de notre bébé avec une ou deux bières à l’Oktoberfest (nom de l’événement en Allemagne).

Ma saison est donc terminée, mais je continue d’être au plus près de l’équipe et je soutiens les filles à fond. Je me sens bien et je vais essayer de faire du sport le plus longtemps possible.

Je ne m’entraîne plus car avec les coups ça peut être dangereux, mais dès que je le peux je fais au moins le jeu d’échauffement avec l’équipe ; aucune fille n’ose trop me toucher désormais et du coup mon équipe gagne toujours !

Tu as donc terminé ta saison avec les Roses ; est-ce-que tu vas rester aux alentours des terrains pour suivre la fin de saison ?

Oui je souhaite rester le plus proche possible de l’équipe. Je suis encore 3 ou 4 fois par semaine à l’entraînement ; je suis également présente lors des matchs à la maison et je suis scotchée au LiveScore lorsque les filles jouent à l’extérieur
Je suis stressée et excitée quand je m’assois devant mon ordinateur !

Toi qui a désormais un regard extérieur, comment ressens-tu l’équipe en cette fin de phase régulière de championnat ?

Concernant les 2 prochains matchs à venir, je pense que Metz est au-dessus de tout le monde cette saison et il sera difficile de les battre.

Quant à Issy Paris, nous les avions battu à la maison au match aller, en réalisant un bon match, et je suis certaine que nous pouvons aller les battre là-bas.

Quel serait selon toi le scénario idéal pour les Plays-offs ?

Le scénario idéal serait de conserver notre 4ème place au classement afin d’accueillir le match retour des ¼ de finale à la maison. Je trouve que nous sommes plus fortes à domicile, devant nos supporters et notre public.

Lors des Play-offs, il est difficile d’anticiper les résultats car les matchs se jouent en aller et retour. Donc ils peuvent varier selon le déplacement et la journée qu’à passée l’équipe.

En tout cas l’objectif reste le même : se qualifier pour les demi-finales du championnat afin de décrocher notre ticket pour la Coupe d’Europe la saison prochaine.


Merci Isi, nous te souhaitons le meilleur pour cette grossesse.
Retour aux actualités de la saison